Centre Max Weber - UMR 5283

Centre Max Weber - UMR 5283

Bastien Guillermin

Doctorants, post-doctorants
Équipe Modes, espaces et processus de socialisation
Localisation
Lyon - Campus de Bron
Université Lumière Lyon 2 5, avenue Pierre Mendès-France Bât K. F-69696 Bron cedex

- Membre du groupe des jeunes chercheur-e-s « Cancers et SHS » et du réseau « Santé et Société »

Du 01/09/2016 au 31/08/2017 : ATER en Science Politique au sein de l’Université Lumière Lyon 2

Du 01/09/2014 au 31/08/2015 : ingénieur d’étude CNRS (délégation Rhône – Auvergne) au sein du laboratoire TRIANGLE (Unité Mixte de Recherche 5206)


Thèse de doctorat

Réalisée sous la direction de Daniel THIN et intitulée : « Le couple face à la maladie professionnelle : enquête auprès de victimes de l’amiante »

Domaines de recherche : sociologie de la santé, sociologie des classes populaires, sociologie de la famille et plus spécifiquement du couple, processus de socialisation, sociologie des mobilisations collectives et du militantisme

Résumé : Cette recherche doctorale se donne pour objet « l’expérience de la maladie » ainsi que les retentissements et les ajustements que peut provoquer cette épreuve pour les membres d’un ménage. Plus spécifiquement, ce travail porte sur des couples dont l’un des conjoints souffre d’une pathologie qui a été reconnue par la Sécurité Sociale comme étant « une affection professionnelle consécutive à l’inhalation de poussières d’amiante ». J’ai ainsi réalisé une enquête ethnographique dans le canton de Roussillon, au nord du département de l’Isère, au sein d’une association locale de « victimes » créée par d’anciens militants syndicaux. Par l’intermédiaire de cette association, dont les adhérents sont principalement d’anciens salariés (et pour beaucoup des ouvriers) de l’industrie chimique, j’ai effectué des entretiens, des observations, une étude documentaire ainsi qu’une enquête par questionnaires. L’analyse des matériaux produits a pour premier objectif de voir comment, en fonction de leur expérience de la maladie, de leurs dispositions, de leurs positions au sein de l’espace social local et des supports qu’ils peuvent mobiliser, les conjoints font face à cette épreuve. Par ailleurs, je m’intéresse à ce que la maladie et les éléments qui lui sont liés, comme le fait d’adhérer à une association de « victimes », induisent en termes de vie conjugale, de parcours biographiques et de socialisations. Enfin, je m’attache à comprendre ce qu’implique le fait d’être « une victime de l’amiante » (en termes de cadres interprétatifs, de mobilisations collectives et d’engagements individuels), et d’être une « victime de l’amiante » dans l’espace local roussillonnais (en termes de relations de sociabilité, de groupes d’appartenance, de concepts et de représentations indigènes).

Publication :

- GUILLERMIN Bastien, « Il a été pris par l’amiante. Configurations locales et représentations indigènes de la maladie » , in DERBEZ Benjamin, HAMARAT Natasia et MARCHE Hélène (dir.), La dynamique sociale des subjectivités en cancérologie, Paris, Érès, 2016, pp. 87 – 100.

Communications :

- Guillermin Bastien, « C’est des assassins et puis c’est tout ». Comment des « victimes de l’amiante » désignent, qualifient et souhaitent « faire punir » les personnes qu’elles tiennent pour responsables de leur maladie. , communication réalisée dans le cadre du séminaire du laboratoire TRIANGLE « Santé & Politiques », le 16 juin 2017 à Sciences Po Lyon.

- Guillermin Bastien, Retraite et « expérience cancer ». Comprendre les rôles de femmes de malades au prisme de leur socialisation , communication réalisée dans le cadre du séminaire de l’équipe MEPS « la socialisation à tous les âges de la vie », le 13 février 2015 à l’université Lumière Lyon 2.

- Guillermin Bastien, Le rôle d’aidant, un rôle socialement différencié , communication réalisée dans le cadre de la journée d’étude du groupe « Cancers et SHS », intitulée : « La famille face à l’expérience cancer », le 27 novembre 2014 à la MSH Paris-Nord

- Guillermin Bastien, L’incidence d’un cluster de cancers professionnels sur les subjectivités des malades : le cas de « victimes » de l’amiante , communication réalisée dans le cadre du colloque du groupe des jeunes chercheur-e-s « Cancers et SHS », intitulé : « La production des subjectivités dans le domaine du cancer », le 5 et le 6 juin 2014 à la MSH Paris-Nord.

- Guillermin Bastien, L’engagement de « veuves de l’amiante » au sein d’une association de victimes comme cadre de réflexion autour des notions de carrière, parcours et trajectoire , communication réalisée dans le cadre de la journée d’étude du groupe « Cancers et SHS », intitulée : « Cancers, mobilisations individuelles et collectives », le 13 mars 2014 à la MSH Paris-Nord.

Activités d’enseignement :

→ Activités d’enseignement de l’année universitaire 2016 – 2017 :

- Travaux Dirigés de « Pratiques d’enquête » en troisième année de licence de Science Politique à l’Université Lumière Lyon 2 (un groupe sur l’année : 35 h) TD dont l’objet consiste à former les étudiants aux méthodes quantitatives (les étudiants sont ainsi amenés à réaliser un questionnaire, à le diffuser, à le « recoder » et à effectuer une analyse des données produites à partir du logiciel Modalisa)

- Travaux Dirigés de « Vote et comportements politiques » en deuxième année de licence de Science Politique à l’Université Lumière Lyon 2 (trois groupes au deuxième semestre : 57 h 45) TD dont l’objet consiste d’une part, à familiariser les étudiants avec les approches, les notions et les théories de la sociologie électorale et de la sociologie des comportements politiques et d’autre part, à faire réaliser aux étudiants une enquête par entretiens sur les pratiques électorales Responsable du Cours Magistral : Clément DESRUMAUX

- Travaux Dirigés « d’Introduction à l’Analyse Politique » en première année de licence de Science Politique à l’Université Lumière Lyon 2 (deux groupes au deuxième semestre : 38 h 30) TD dont l’objet consiste à initier les étudiant à l’analyse politique, à travers l’étude de travaux d’anthropologues, d’historiens, de philosophes et de sociologues Responsable du Cours Magistral : Caroline FRAU

- Travaux Dirigés « d’Introduction à la Vie Politique (naissance de la vie politique contemporaine : la troisième République de ses débuts à la première guerre mondiale) » en première année de licence de Science Politique à l’Université Lumière Lyon 2 (trois groupes au premier semestre : 57 h 45) TD d’histoire de la vie politique française de 1870 à 1914 Responsable du Cours Magistral : Didier RENARD

→ Activités d’enseignement des années précédentes (depuis septembre 2012) :

- Travaux Dirigés de « Méthodes des Sciences Sociales » en deuxième année de licence de Science Politique à l’Université Lumière Lyon 2 (un groupe au premier semestre lors de deux années : 42 heures sur deux ans) TD dont l’objet consiste d’une part, en un apprentissage du regard sociologique et d’autre part, à former les étudiants, par la pratique, aux techniques d’enquête en sciences sociales (il s’agit ici plus spécifiquement des méthodes qualitatives que constituent l’entretien et l’observation)

- Travaux Dirigés « d’Introduction aux Sciences Sociales » en première année de licence de Science Politique à l’Université Lumière Lyon 2 (deux groupes au premier semestre lors de deux années : 84 heures sur deux ans) TD dont l’objet consiste à initier les étudiants aux raisonnements ainsi qu’aux méthodes des sciences sociales à partir de lectures Responsable du Cours Magistral : Daniel THIN

- Travaux Dirigés « d’Introduction à la Vie Politique (histoire de la vie politique en France, du début de la troisième au début de la quatrième République) » en première année de licence de Science Politique à l’Université Lumière Lyon 2 (deux groupes au premier semestre lors de deux années : 84 heures sur deux ans) TD d’histoire de la vie politique française de 1870 à 1946 Responsable du Cours Magistral : Didier RENARD

- Travaux Dirigés de « Méthodologie Universitaire » en première année de licence de Science Politique à l’Université Lumière Lyon 2 (deux groupes au premier semestre lors d’une seule année : 42 heures sur un an) TD dont l’objet consiste à donner des outils méthodologiques aux étudiants afin de favoriser leur réussite à l’université

- Encadrement d’un étudiant dans le cadre de son Projet Libre sur Contrat en deuxième année de licence de Science Politique à l’Université Lumière Lyon 2 (année universitaire 2013 – 2014)

- Encadrement pédagogique du stage de terrain des étudiants du Master 2 Sociologie Politique parcours recherche de l’Université Lumière Lyon 2 (5 jours), avec Ivan BRUNEAU, Gabriel MONTRIEUX, Daniel THIN et Nancy VENEL (année universitaire 2012 – 2013)

Organisation d’événements scientifiques :

- Participation à l’organisation d’une journée du séminaire «  La socialisation à tous les âges de la vie  » de l’équipe MEPS, le 13 février 2015 à l’université Lumière Lyon 2 avec Isabelle Mallon

- Organisation de la 9ème journée d’étude du groupe « Cancers et SHS », le 27 novembre 2014 à la MSH Paris Nord : «  La famille face à l’expérience cancer  »

Comité d’organisation : Bastien Guillermin (Centre Max Weber – Université Lumière Lyon 2) Natasia Hamarat (METICES – Université libre de Bruxelles) Zoé Rollin (IRIS, EHESS et Université Paris 13) Silvia Rossi (CRIX – Université Paris Ouest Nanterre La Défense)

- Organisation de la 6ème journée d’étude du groupe « Cancers et SHS », le 13 Mars 2014 à la MSH Paris Nord : «  Cancers, mobilisations individuelles et collectives  »

Comité d’organisation : Bastien Guillermin (Centre Max Weber – Université Lumière Lyon 2) et Natasia Hamarat (METICES – Université libre de Bruxelles)

Parcours universitaire :

  • Depuis 2012 : Doctorant en sociologie à l’université Lumière Lyon 2
  • 2011-2012 : Master 2 Sociologie politique, parcours recherche à l’université Lumière Lyon 2
  • 2010-2012 : Master 1 Science politique à l’université Lumière Lyon 2
  • 2009-2010 : Licence Science politique à l’université Lumière Lyon 2

Travaux universitaires :

  • Étude de l’incidence que peut avoir un cancer sur la « participation sociale et politique » d’un individu : Une approche à l’interface de la sociologie politique et de la sociologie de la santé Mémoire de Master 2 à l’Université Lumière Lyon 2, sous la direction d’Ivan Bruneau, soutenu en juin 2012.
  • Vers une sociologie politique de la santé. Approche de la maladie en termes de « socialisation » et de « comportements politiques » : enquête auprès de malades et d’anciens malades du cancer Mémoire de Master 1 à l’Université Lumière Lyon 2, sous la direction d’Ivan Bruneau, soutenu en septembre 2011.
Logo CNRS Logo Lyon 2 Logo ENS Logo Jean Monnet
Intranet Plan du site Mentions légales