Cinquième séance du séminaire de l’équipe MEPS : A.-S. Gosselin (Brésil) (16/05/2019)

Date :Jeudi 16 mai 14:30-16:30

La cinquième séance du séminaire 2018-2019 de l’équipe 6, Modes, espaces et processus de socialisation, aura pour invitée exceptionnelle Anne-Sophie Gosselin (Université de l’intégration internationale de la Lusophonie (Brésil)), professeure invitée par l’UFR ASSP de l’Université Lumière Lyon 2.

Intitulé de l’intervention : « Enquêtes engagées en sciences sociales. Profils actuels de chercheurs brésiliens entre “recherche-action” et “double appartenance” »

Résumé : pour penser la diversité des formes engagées, militantes, participatives, politisées, affectées... de faire de la recherche en sciences sociales, notre propos s’appuiera sur une relecture de la tradition des chercheurs militants en Amérique du Sud, et plus particulièrement sur la démarche de « recherche-action » (RA) en sociologie. Fondée sur une critique de l’idée d´objectivité scientifique, la démarche de la RA prône la participation collective dans le processus de construction de la recherche.

Mais quels sont les risques et potentiels dérapages, les limites de l’implication du chercheur sur le terrain, les tensions et paradoxes de ce type de démarche ? La vidéo d’une interview d’un sociologue brésilien nous donnera un exemple concret. Mais au-delà de la participation, quand la double appartenance mène à questionner les frontières de la confusion des genres, quelle place accorder à ses subjectivités de chercheur-citoyen-être humain, ses sentiments et ses croyances, sans tomber dans une posture idéologique et partisane ? Une deuxième vidéo sur le profil d’un anthropologue et religieux brésilien nous permettra de penser ces questions à partir du contexte brésilien.

La séance aura lieu jeudi 16 mai 2019, de 14h30 à 16h30, en salle H 410 du Campus Porte des Alpes de l’Université Lumière Lyon 2 (5 Avenue Pierre Mendès France - 69500 Bron).

Contact : Sylvia Faure