Appel à communications : Journée d’étude « Penser l’intersectionnalité dans l’espace public » (date limite : 30/04/2019)

Sarah Barnier (doctorante à l’EHESS-CEMS, anthropologue), Victor Albert Blanco (doctorant en sociologie à Paris 8, rattaché au CRESPPA-GTM) et Cléa Pineau (doctorante à Paris 1) co-organisent une journée d’étude consacrée à la thématique de l’intersectionnalité. Elle se déroulera à Paris (CNRS Site Pouchet), le 18 octobre 2019.

Intitulé : « Penser l’intersectionnalité dans l’espace public »

Un appel à communications a été lancé à cet effet.

Argumentaire partiel : cette journée d’étude, souhaitant nourrir le questionnement autour du conception d’intersectionnalité à partir de travaux et de terrains de recherche prenant pour objet l’espace public.

Son objectif est ainsi de penser les rapports entre intersectionnalité et espace public. Elle est ouverte à toutes les disciplines des sciences sociales, nous privilégierons cependant les communications s’appuyant sur des travaux empiriques issus d’enquêtes de terrain.

Trois axes d’inscription des propositions sont avancés :

  • Axe 1. Les effets des dispositifs sur les acteurs∙trices : assignations, discriminations, criminalisations dans l’espace public ;
  • Axe 2. Visibilité, invisibilité et jeux de résistances : négociations quotidiennes par les acteurs ;
  • Axe 3. L’intersectionnalité sur le terrain : défis et difficultés.

Date limite : les propositions sont à soumettre avant le 30 avril 2019, à je.intersectionnalite@gmail.com

Les propositions devront comporter un titre, un résumé (3000 signes espaces compris) et l’axe choisi. Le document devra être intitulé comme tel : Nom_prénom_axe.

Contact : je.intersectionnalite@gmail.com
En savoir plus : appel détaillé disponible sur le site Web de la JE

Publié le 2 avril 2019