Troisième séance du séminaire de l’équipe DVP (14/02/2020)

Date :Vendredi 14 février 10:00-12:30

L’équipe 2, Dynamiques sociales et politiques de la vie privée, convie à la troisième séance de son séminaire 2019-2020.

Elle aura pour invitée Camille Masclet, chargée de recherche au CNRS, Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP).

Intitulé de l’intervention : « Rejeter ou réinventer le couple ? Les parcours affectifs des féministes françaises des années 1970 »

Résumé : « Le personnel est politique » scandaient les militantes féministes dans les années 1970. Portant une contestation radicale de la domination masculine, les mobilisations féministes de la deuxième vague ont contribué à dénaturaliser et transformer les rapports de genre dans différents domaines, en particulier la sphère privée. Quelles incidences cette politisation du privé a-t-elle eues sur les trajectoires des militantes ?
À partir d’une enquête menée auprès de féministes "ordinaires" dans deux villes françaises, je propose d’analyser la manière dont la socialisation féministe a influé sur leurs parcours affectifs et sexuels. Mes résultats montrent, sous l’impulsion de leur engagement, les féministes des années 1970 ont cherché à remettre en question le modèle dominant du couple hétérosexuel exclusif : en expérimentant des pratiques et des formes relationnelles alternatives à ce modèle ou en tentant de le transformer de l’intérieur.

La séance aura lieu le vendredi 14 février 2020, de 10h à 12h30 (horaire de démarrage pour les membres de l’équipe : 9h30), en salle Elise Rivet de la MSH LSE (14 avenue Berthelot - 69007 Lyon).

Contact : Isabelle Sayn et Gaëlle Clavandier