Journée d’étude « Mesure, Discrimination, santé (MEDISA) » (29/11/2019)

Date :Vendredi 29 novembre 09:00-18:00
Adresse :

14 avenue Berthelot, 69007 Lyon
Salle Elise Rivet

Le projet MEDISA réunit des chercheur.es français.es, italien.nes et québécois.es travaillant sur les inégalités et les discriminations et sur la manière dont elles se manifestent et sont mesurées dans le secteur de l’hôtellerie-restauration.
Le projet, qui a reçu le soutien de la Région Auvergne Rhône-Alpes (AURA), vise tout particulièrement à questionner leur impact sur la santé en termes de troubles physiques et psychiques, en lien avec l’enjeu du vieillissement dans l’emploi dans les activités ségréguées. L’objectif est de constituer un collectif transnational pour la mise en commun de matériaux de recherche existants mais également pour la réalisation de compléments d’enquête avec des acteurs-clé de la problématique du lien entre discrimination et santé dans chaque pays. Enfin, appelé à se dérouler sur trois années, ce projet vise la construction d’indicateurs de mesure de la santé au travail dans ce secteur, afin de rendre visibles et de prévenir les processus de sexuation et à de racisation des activités de travail.
Cette journée d’études du 29 novembre à Lyon constitue la première rencontre de ce réseau. Elle a reçu le soutien de l’Institut du Genre.


9h : Accueil des participants


9h30 : Première partie

Introduction : Sylvie Monchatre (Université Lumière Lyon2, IETL, Centre Max Weber) : « Qu’est-ce que discriminer dans l’hôtellerie-restauration ? Une analyse au prisme de la santé »

- Stéphane Moulin (Université de Montréal), "La justice organisationnelle dans les services : principes, intérêts et limites de la psychologisation des injustices".

- Lamyae Khomsi (Université de Montréal), "Discrimination quotidienne et santé mentale dans les services : une relation ambiguë".

- Samantha Vila Masse (Université de Montréal), "Justice organisationnelle et santé mentale : approche comparée France/Québec dans le secteur de la restauration".

11h – 11h15 : Pause

- Florence Chappert (ANACT) : « Prévention des risques liés au sexisme : comment sensibiliser et agir en amont ? Présentation d’un jeu produit par l’Anact mettant en situation des salarié-e-s d’un restaurant »

- Discussion introduite par Vincent-Arnaud Chappe (CEMS, CNRS-EHESS)

12h30-14h : Pause repas

14h00 : Deuxième partie

- Ivana Fellini, Giovanna Fullin (Università Milan Bicocca) : “The great recession and low skilled employment : the Italian case”

- Fabio Gaspani (Università Milan Bicocca) “Occupational stratification and working conditions in the upscale hotels”

15h30-15h45 : Pause

- Déborah Gaudin (Université Grenoble-Alpes, PACTE) : « L’organisation du travail comme ressource à la prévention dans les TPE de la restauration traditionnelle ».

- Ji Young Kim (Université de Paris Nanterre, IDHES) : « Inégales configurations pour l’expression d’injustice au travail. Les travailleurs en salle et en cuisine des restaurants du quartier Canal Saint-Martin à Paris »

- Discussion introduite par Dominique Cau-Bareille (Université Lumière Lyon2, IETL, ECP)

17h30 : Clôture de la journée

Publié le 27 novembre 2019