Dernière séance du séminaire « Actions collectives » (07/05/2019)

Date :Mardi 7 mai 10:30-12:30

La huitième et dernière séance de l’édition 2018-2019 du séminaire accueillera Gabriel Nardacchione, sociologue, chercheur au CONICET (Consejo Nacional de Investigaciones Científicas y Técnicas, Buenos Aires), sur le thème :

« Comment articuler les multiples visages de la critique politique ? Le cas du syndicalisme des enseignants en Argentine (1983-2001) »

Les études sur la critique politique et les mouvements sociaux visent généralement à analyser ce que les acteurs font et disent et à déterminer avec qui ils discutent. Au contraire, nous mettrons ici l’accent sur l’aspect contextuel de l’action, c’est-à-dire sur la façon dont différents domaines d’action permettent de développer différents types de critiques.
Une étude systématique sur l’action collective des syndicats d’enseignants en Argentine à la fin du vingtième siècle nous permettra ainsi de comparer leurs activités dans le cadre d’une négociation collective, dans un débat législatif et dans le cadre d’une manifestation de rue contre le gouvernement. Elle conduira à s’interroger sur la façon dont les acteurs parviennent à faire coexister et à articuler ces différents types de rapports à la critique, et sur les problèmes pratiques que leur pose cette articulation entre contextes d’action différents.

Pour les doctorant.e.s, l’inscription au séminaire se fait auprès de Sophie Béroud : sophie.beroud@univ-lyon2.fr.

La séance se déroulera mardi 7 mai 2019, de 10h30 à 12h30, sur le site Descartes de l’ENS de Lyon, en salle D4-143 (15 parvis René Descartes - 69007 Lyon).

Contact : Lilian Mathieu
En savoir plus : présentation complète du séminaire sur le site Web de Triangle