Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement
Logo CMW

Lettre du Centre Max Weber - Mardi 6 mars 2018

À LA UNE

RAPPEL : Appel à participation et à inscription aux Journées transversales du Centre Max Weber à Aussois

Les inscriptions définitives aux Journées transversales du Centre Max Weber à Aussois (5-6 juillet 2018) sont désormais ouvertes, de même que l’appel à participation lié.

Un site Web à été créé à cet effet : https://jtaussois-cmw.sciencesconf.org/

L’inscription se déroule en deux temps :

Pensez à vous inscrire sans tarder aux Journées (avant le 27 avril 2018). L’inscription aux ateliers est également obligatoire (date limite fixée ultérieurement).

Nous espérons que le pré-programme envoyé (disponible sur le site Web et réintégré en pièce jointe) vous donnera envie d’y participer.
Par la suite, nous ajouterons de brèves présentations de chaque atelier, ainsi que des textes et des articles pour permettre à chacun de préparer sa participation aux ateliers choisis. Nous vous proposerons également diverses formes de contributions (posters, commentaires, animations, interventions…). N’hésitez donc pas à retourner régulièrement sur le site pour suivre la préparation de nos journées.

Contact : jtaussois-cmw@sciencesconf.org
En savoir plus : pré-programme en pièce jointe :

VIE DU LABO

RAPPEL : Première séance du séminaire doctoral du Centre Max Weber 2018 (22/03/2018)

Le séminaire doctoral du Centre Max Weber est animé par des doctorant.e.s et pour les doctorant.e.s du laboratoire. Il est un espace d’échanges au sein duquel il est possible de discuter, en toute convivialité, de vos recherches.
Cette année le séminaire consistera à faire intervenir des doctorant.e.s en binôme, pour bénéficier de leurs regards croisés sur des thèmes de recherche. Les organisatrices ont également trouvé intéressant de faire « discuter » les interventions par un.e ou deux doctorant.e.s volontaires. Si certain.e.s d’entre vous ont envie de se former à ce genre d’exercice dans un espace bienveillant comme le séminaire doctoral, n’hésitez pas à en faire la demande.

L’équipe n’est pas parvenue à constituer de binômes pour tous les thèmes retenus ; il est cependant prévu de mettre les doctorant.e.s concerné.e.s en avant à partir de septembre 2018, et ils et elles sont invité.e.s à venir discuter lors des autres séances.

Intitulé de la première séance : « Appréhender la construction des goûts et normes sexuels au prisme des socialisations : le cas de personnes homosexuelles et de femmes catholiques conservatrices »

Intervenantes : Mélodie Gauglin et Claire Piluso.

La séance se déroulera le jeudi 22 mars 2018, de 18h00 à 20h30, en salle R-143 de l’ENS de Lyon, site Descartes (15 parvis René Descartes - 69007 Lyon).

Calendrier prévisionnel :

Tout.e.s les doctorant.e.s sont évidemment les bienvenu.e.s à ce séminaire doctoral, qui promet d’être riche et vivant. Chaque séance sera suivie d’un buffet convivial, qui sera l’occasion d’échanger entre doctorant.e.s et de passer un bon moment.

Contact :

En savoir plus : résumés des séances en pièce jointe :

RAPPEL : Nouvel atelier doctoral autour de l’écriture ethnographique

Domitille Blanco et Lola Vives informent du lancement d’un nouvel atelier à destination des doctorant.e.s du laboratoire. Cet atelier se veut complémentaire au séminaire doctoral et à l’atelier d’analyse des pratiques de recherche de terrain ; comme un outil supplémentaire au service des doctorant.e.s.

Argumentaire : l’exercice de l’écriture concerne tout.e.s les doctorant.e.s et ce à de nombreuses étapes de la thèse (articles, recherche de financement, rapports, thèse). L’écrit est une des formes « visibles » de la recherche ethnographique et est au cœur de nos pratiques. Sa conception et sa production soulèvent de nombreuses questions et parfois des résistances. Il en va du choix de l’énonciation (« je » / « nous »), de la bonne articulation des données ethnographiques et contextuelles et de la façon de gérer l’anonymat, ou encore de la manière de nous introduire dans nos textes.

L’atelier mis en place est un atelier d’écriture ethnographique, où les doctorant.e.s pourront exposer leurs difficultés et partager leurs expériences et leurs conseils. Des exercices pratiques et des lectures commentées du point de vue de la forme sont prévus.

Déroulement : l’atelier prendra une forme un peu expérimentale sur ce premier semestre 2018. Sa forme définitive sera arrêtée à la rentrée universitaire prochaine. Il se tiendra à un rythme mensuel.

Seront mis en place de courts exercices d’écriture, issus de la pratique de l’atelier d’écriture de l’EHESS, mené par Michel Naepels.
Par ailleurs, n’hésitez pas à venir avec un article que vous appréciez du point de vue de la composition ou de l’écrit (l’idée n’étant pas de parler du contenu mais plutôt de la forme).

Pensez à signaler votre intérêt et/ou votre venue, ou à poser vos questions à Lola Vives.

Contact : Lola Vives

VIE SCIENTIFIQUE

RAPPEL : Prochaine conférence du cycle des « Conférences de l’Hôtel de ville » - Saint-Étienne (08/03/2018)

L’association de philosophie Aussitôt dit, en partenariat avec le Centre de culture scientifique, technique et industrielle La Rotonde - École des Mines, le Centre Max Weber, et Radio-Dio, et avec le soutien de la Ville de Saint-Étienne et du Conseil départemental de la Loire, a le plaisir de vous annoncer sa prochaine conférence.

Son invité en sera Olivier Rey, mathématicien et philosophe (Université Paris 1), membre de l’Institut d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques, à propos de son livre :

« Quand le monde s’est fait nombre »

... paru aux Éditions Stock (2016).

Résumé : la statistique est aujourd’hui un fait social total : elle règne sur la société, régente les institutions et domine la politique. Un vêtement de courbes, d’indices, de graphiques, de taux, recouvre l’ensemble de la vie. L’éducation disparaît derrière les enquêtes PISA, l’université derrière le classement de Shanghai, les chômeurs derrière la courbe du chômage… La statistique devait refléter l’état du monde, le monde est devenu un reflet de la statistique.

La rencontre sera animée par Pascal Vallet (CMW).

Contact : formulaire de contact disponible à l’adresse suivante
En savoir plus : consulter le site Web de l’association Aussitôt dit

RAPPEL : Cinquième séance du séminaire Image Animée 2017-2018 (09/03/2018)

Le Séminaire Image Animée du Centre Max Weber vous invite à la cinquième séance du programme 2017-18. Elle aura pour intitulé :

« Éducation aux images. Comment renouveler les pratiques cinéphiles et cinéastes avec le numérique ? »

La séance aura lieu le vendredi 9 mars 2018, à partir de 9h30, à l’Aquarium Ciné-Café (10 rue Dumont - 69004 Lyon).

Contact : sia@ish-lyon.cnrs.fr
En savoir plus : présentation de la séance et plaquette de présentation générale du séminaire en pièces jointes :

RAPPEL : Cinquième séance du séminaire de l’équipe TIPO (09/03/2018)

L’équipe 1, Travail, institutions, professions et organisations organise la cinquième séance publique de son séminaire 2017-2018.

Son invitée en sera Mathilde Bourrier, professeure de sociologie à l’Université de Genève.

Intitulé de l’intervention : « OMS face à MSF : un duopole aux prises avec ses pratiques d’intervention dans la gestion de l’épidémie Ebola en Afrique de l’Ouest »

Résumé : de 2014 à 2016, la lutte contre la maladie à virus Ebola a charrié une série de controverses liées au régime d’intervention auprès des populations en Guinée, Sierra Leone et au Libéria, qui a déstabilisé l’ensemble du dispositif de riposte. Dans cette crise, l’organisation des Médecins Sans Frontières (MSF) a tout particulièrement occupé le devant de la scène médiatique. Par contraste l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), mobilisée également, s’est faite plus discrète. Les experts de ces deux organisations, poids lourds du système de santé globale, se sont affrontés au sein d’arènes de négociation techniques sur le terrain de l’efficacité de la réponse, sur les moyens d’endiguer l’épidémie, sur l’attitude à adopter face aux populations affectées. Les tensions, qui se sont manifestées, ne sont pas le seul fruit d’un positionnement stratégique d’acteurs aux prises avec la défense d’un territoire sur l’échiquier de la santé globale. Elles révèlent les implicites des modes d’intervention et charrient, dès le début, tout un univers de prescriptions génériques, difficilement remises en cause par les acteurs de la réponse.

L’objectif de cette intervention est de déployer une analyse capable de présenter une incarnation des débats en actes autour de trois controverses concrètes. En conclusion, on présentera comment des savoirs importants pour l’action, venant en particulier des anthropologues semblent avoir été oubliés au moment d’enclencher les interventions d’urgence, avec comme conséquence d’handicaper les modalités de déploiement de la réponse internationale à une épidémie sans précédent.

La séance se déroulera le vendredi 9 mars 2018, de 10h à 12h30, en salle André Frossard de l’Institut des sciences de l’homme (14 avenue Berthelot - 69007 Lyon).

Contact : Michèle Dupré et Jean-Paul Filiod

RAPPEL : Cinquième séance du séminaire de l’équipe DVP (09/03/2018)

L’équipe 2 du Centre Max Weber, Dynamiques sociales et politiques de la vie privée, convie à la cinquième séance publique de son séminaire 2017-2018.

Son invitée en sera Armelle Andro, sociologue et démographe, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Centre de Recherche de l’Institut de Démographie de l’Université Paris 1.

Intitulé de l’intervention : « Santé sexuelle et reproductive des femmes réfugiées en France : obstacles et/ou barrières ? »

La séance aura lieu le vendredi 9 mars 2018, de 10h à 13h, en salle Berty Albrecht de l’Institut des sciences de l’homme (16 avenue Berthelot - 69007 Lyon)

Contact : Gaëlle Clavandier
En savoir plus : programme (complété) du séminaire en pièce jointe :

RAPPEL : Cinquième séance du séminaire de l’équipe DPCS (12/03/2018)

L’équipe 5, Dispositions, pouvoirs, cultures, socialisations du Centre Max Weber, invite à la cinquième séance de son séminaire « Travaux en cours ».

Ses intervenants en seront :

La séance aura lieu le lundi 12 mars 2018, de 12h à 14h, en salle D4.143 du site Descartes de l’ENS de Lyon (15 parvis René Descartes - 69007 Lyon).

Contact : Pierre Mercklé
En savoir plus : programme du séminaire en pièce jointe :

RAPPEL : Quatrième séance du séminaire « re/lire les sciences sociales » 2017-2018 (12/03/2018)

Lire et discuter les travaux les plus récents en sciences sociales, en compagnie de leurs auteurs, de chercheurs et de grands témoins ; relire les grands classiques, à l’occasion de leur réédition… Telle est la double vocation du séminaire « re/lire les sciences sociales », organisé une fois par mois par le Département de sciences sociales de l’ENS de Lyon et le Centre Max Weber, en partenariat avec Liens Socio, Lectures et la Bibliothèque idéale des sciences sociales (BI2S).

Sa quatrième séance aura pour invitée Violaine Girard, maîtresse de conférences en sociologie à l’Université de Rouen.

Elle est l’invitée du séminaire « Re/lire les sciences sociales » à l’occasion de la parution de son ouvrage : Le vote FN au village . Trajectoires de ménages populaires du périurbain , Vulaines-sur-Seine, Éditions du Croquant, 2017.

Préparation et animation de la séance :
Vaimiti Goin et Ophélie Savanier (élèves à l’ENS de Lyon).

Ressources numériques : lire le compte-rendu de Benjamin Chevalier in Revue Lectures.

L’accès au séminaire est libre.

La séance est organisée le lundi 12 mars 2018, de 13h30 à 16h, en salle D2 018 de l’ENS de Lyon (15 parvis René Descartes - 69007 Lyon).

Contact : Afifa Zenati
En savoir plus : programme du séminaire disponible à l’adresse suivante

RAPPEL : Sixième séance du séminaire Image Animée 2017-2018 (15/03/2018)

Le Séminaire Image Animée du Centre Max Weber vous invite à la sixième séance du programme 2017-18.

Intitulé : « Retour d’expériences de formation sur l’image »

Il s’agira de revenir sur l’organisation et le déroulement d’une formation doctorale (ED438) sur l’image fixe et animée. Celle-ci ayant été portée et imaginée par un collectif composé de trois doctorants (Julie Leblanc-Serradj, Delphine Moras et Gabriel Uribelarrea) et de deux ingénieurs (Jeanne Drouet et Christian Dury).

Responsable et animation de la séance : Jeanne Drouet.

La séance aura lieu le jeudi 15 mars 2018, à 9h30, en salle Berty Albrecht de l’Institut des sciences de l’homme (16 avenue Berthelot - 69007 Lyon).

Contact : jeanne.drouet@ish-lyon.cnrs.fr
En savoir plus : présentation de la séance et plaquette de présentation générale du séminaire en pièces jointes :

Cinquième séance du séminaire « re/lire les sciences sociales » 2017-2018 (19/03/2018)

La cinquième et dernière séance de l’édition 2017-2018 du séminaire « re/lire les sciences sociales » aura pour invité Olivier Milhaud (maître de conférences en géographie, Université Paris Sorbonne).

Il viendra présenter son ouvrage Séparer et punir. Une géographie des prisons françaises , Paris, Cnrs, 2017.

Préparation et animation de la séance :
Augustin Sineux, Loena Trouvé, Zoé Lambert, Léa Ferreira (élèves à l’ENS de Lyon)

Enseignant responsable de la séance :
Franck Ollivon, agrégé de géographie, doctorant à l’Université Lumière Lyon 2 et membre du laboratoire EVS (Environnement, Ville, Société).

Ressources numériques : lire le compte-rendu de Marc André in Revue Lectures.

L’accès au séminaire est libre.

La séance est organisée le lundi 19 mars 2018, de 13h30 à 16h, à l’ENS de Lyon (15 parvis René Descartes - 69007 Lyon).

Contact : Afifa Zenati
En savoir plus : programme du séminaire disponible à l’adresse suivante

RAPPEL : Colloque : « CFDT, 1968-­2018, Auvergne-Rhône-­Alpes » (21-22/03/2018)

Le Centre Max Weber co-organise, en partenariat avec l’Union régionale interprofessionnelle CFDT de la région Auvergne-Rhône-Alpes et aux côtés des Universités Lumière Lyon 2 et Lyon 3 Jean-Moulin, de Sciences Po Lyon et des laboratoires LARHRA et Triangle, le colloque intitulé :

« CFDT, 1968-2018, Auvergne-Rhône-­Alpes : Transformer le travail, transformer la société ? Des luttes autogestionnaires au réformisme »

Présentation : ce colloque fait suite à quatre journées d’études-séminaires qui ont eu lieu à Sciences Po Lyon (2013, La CFDT Rhône-Alpes en mai-juin 68 : l’année 1967), à l’ENS de Lyon (2014, La CFDT en mai-juin 68 à Lyon et en Rhône-Alpes : Les manifestations-La place et le rôle des femmes), à l’Institut des sciences de l’homme (2015, Mémoires de l’autogestion : revendications et méthodes d’action) et aux Archives départementales et de la Métropole (2016, Dans la foulée de mai-juin 68, les luttes des années 70), avec l’édition annuelle d’actes de ces rencontres.

Le colloque final constitue un aboutissement des travaux. Il est construit dans l’idée de faire dialoguer les retours réflexifs des acteurs sur certains événements et des chercheurs spécialisés sur le syndicalisme, mais également sur des thématiques comme la santé au travail, la gestion des risques, etc.

Comité scientifique :

L’événement se tiendra les mercredi 21 et jeudi 22 mars 2018, dans l’enceinte du Grand Amphi de l’Université de Lyon (92 rue Pasteur - 69007 Lyon).

L’entrée est libre.

Contact : cullafrozjeanfrancois@wanadoo.fr
En savoir plus : programme détaillé en pièce jointe :

Sixième séance du séminaire « Action collective » 2017-2018 (22/03/2018)

Le séminaire Action collective, commun au Centre Max Weber et à Triangle, en est à sa septième année d’existence. Il se propose cette année de réfléchir sur la thématique : Protestation et résistance en contexte autoritaire , en sollicitant des spécialistes de contextes autoritaires variés tant géographiquement que temporellement.

La sixième séance de l’édition 2017-2018 aura pour invité Aurélien Raynaud (CMW). Il viendra présenter sa thèse, soutenue en novembre dernier et intitulée :

« Engagement et conversion politique en conjoncture critique. La trajectoire d’un pionnier de la résistance. Emmanuel d’Astier, de l’Action française dans les années 1930 au Parti communiste à la Libération »

Pour les doctorant.e.s, l’inscription au séminaire se fait auprès de Sophie Béroud : sophie.beroud@univ-lyon2.fr.

La séance aura lieu le jeudi 22 mars 2018, de 10h30 à 12h30, en salle D4.260 (ex R.253) de l’ENS de Lyon (15 parvis René Descartes - 69007 Lyon).

Contact : Lilian Mathieu
En savoir plus : présentation complète du séminaire sur le site Web de Triangle

RAPPEL : Journée doctorale du RT 13, « Sociologie du droit et de la justice » (26/03/2018)

Le réseau thématique « Sociologie du droit et de la justice » (RT13) de l’Association française de sociologie (AFS), avec le soutien du CRESSPA-CSU, organise une journée doctorale.

Thématiques principales :

La journée est organisée le lundi 26 mars 2018, dans l’enceinte de la salle des conférences du Site Pouchet du CNRS (61 rue Pouchet - 75017 Paris).

L’entrée est libre dans la limite des places disponibles.

En savoir plus : programme détaillé en pièce jointe :

PUBLICATIONS / INTERVENTIONS / PRIX

« Écrivaines amateurs et écritures biographiques en ateliers d’écriture » (S. Faure, in SociologieS [en ligne], Théories et recherches, 2017)


L’article propose d’interroger les écritures « de soi » d’écrivaines amateures produites dans le cadre des ateliers d’écriture. Les interactions dans ces groupes sont agencées selon des principes de « bienveillance » et « d’écoute » mutuelle, qui encouragent l’expression des sentiments et légitiment de « parler de soi » en ayant le « souci de faire littéraire ». Il ne s’agit pas d’apprendre scolairement ce que « faire littéraire veut dire », mais de s’en saisir de manière pratique, par imprégnation, en écrivant à partir de consignes d’écriture proposées par l’animateur-e des séances, puis en exposant ses textes aux autres.

L’atelier d’écriture constitue en ce sens un cadre institutionnel original où s’apprend une certaine manière de « se dire » tout autant qu’à produire un texte tramé par des préoccupations formelles et stylistiques. Ces types d’écriture sont particulièrement empruntés par les enquêtées d’origines sociales populaires en mobilité sociale ascendante qui ont bénéficié de la transmission familiale d’une culture scripturale et par laquelle se sont constituées des appétences pour les pratiques littéraires.

En savoir plus : article disponible en accès libre sur le site Web de la revue

APPELS À CONTRIBUTIONS/CANDIDATURES

RAPPEL : Appel à communications : Colloque « Que veut dire autonomie aujourd’hui ? » (12/03/2018)

Le Centre Européen de Sociologie et de Science Politique (CESSP) organise, avec le soutien de l’École doctorale de science politique de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, un colloque mêlant conjointement des approches issues de la sociologie de l’action publique. Il se tiendra à Paris sur deux jours, la semaine du 18 juin 2018 (dates et lieux exacts à venir).

Intitulé du colloque : « Que veut dire autonomie aujourd’hui ? Genèses et usages d’un nouvel impératif d’action publique »

Argumentaire partiel : l’autonomie semble aujourd’hui le nouveau mot d’ordre politique : elle est mobilisée pour décrire aussi bien les politiques sociales (retour à l’emploi, parentalité, handicap, dépendance, urgence sociale, système de retraite et assurance chômage), les politiques de la ville ou de l’enseignement supérieur, la réforme de l’État ou encore les politiques territoriales. Qu’elle soit un but pratique, auquel s’articule une série d’outils et de transformation des modalités d’action, ou qu’elle constitue un objectif à atteindre, l’autonomie est tout autant une injonction contraignante qu’une ressource de légitimation de programmes d’action publique.

Il apparaît ainsi nécessaire de questionner la notion elle-même, les contenus qu’elle affecte, les usages qui en sont faits par les différents groupes d’acteurs qui la revendiquent ou la dénoncent. L’autonomie produit-elle de l’émancipation, de la souplesse, de l’initiative, ou contribue-t-elle à nourrir d’autres formes de domination, dépolitisées et individualisées ?

Ce colloque se propose de réintroduire la question du pouvoir et des inégalités au cœur des projets, des revendications ou des programmes d’autonomie. Trois axes de questionnement le structureront :

Nous entendons ainsi, dans ce colloque, à la fois montrer la diversité ancienne des projets d’autonomie, et questionner la manière dont ils tendent aujourd’hui à s’aligner sur des politiques de transformation et de rationalisation de la domination bureaucratique.

Date limite de réception des propositions : lundi 12 mars 2018.

Contact : autonomie-2018@sciencesconf.org
En savoir plus : consulter le site Web du colloque

Région Auvergne-Rhône-Alpes : Appel à projets « Mémoires du XXe et XXIe siècles » (16/03/2018)

La Région Auvergne-Rhône-Alpes et l’État, Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) Auvergne-Rhône-Alpes, ont souhaité mettre conjointement en place un appel à projets dont l’objectif est d’encourager les démarches de connaissance et de valorisation des mémoires du XXe et XXIe siècles sur le territoire régional.

Intitulé : « Mémoires du XXe et XXIe siècles en Auvergne-Rhône-Alpes »

Thématiques :

Bénéficiaires :

Montant /Accompagnement proposé : la subvention de la Région sera forfaitaire et calculée sur la base du coût global de l’opération (selon devis fournis).

Modalités : un dossier de demande de subvention complet doit être adressé à la Région Auvergne-Rhône-Alpes et à la DRAC avant la date limite de dépôt, par voie électronique (et certaines pièces par voie postale).

Une seule session en 2018.
Date limite de dépôt des dossiers : vendredi 16 mars 2018.

Contact :

En savoir plus : consulter la page Web de l’appel

Appel à contributions : Séminaire « e-Juris » (31/03/2018)

Le projet e-Juris, retenu par la nouvelle MSH Lyon Saint-Étienne pour la période 2018-2019, prévoit notamment l’organisation d’un séminaire consacré à l’étude des conséquences de l’amélioration et de la diffusion des technologies d’analyse de la langue, de fouille de données et d’extraction de connaissances dans le champ de la production des juridictions - soit près de 4 millions de décisions par an (France) - sur l’activité des magistrats et plus largement de la justice.

Le projet est placé sous la responsabilité scientifique d’Isabelle Sayn (CMW) et de Marianne Cottin (CERCRID, UMR 5137).

Argumentaire partiel : le séminaire réunira des chercheurs et des professionnels invités à réfléchir collectivement à la fois sur la conception même du droit et de la jurisprudence (renouvellement des modes de production du droit ?) ainsi malmenée et sur les effets à attendre des outils d’aide à la décision appelés à se développer.
Il s’agit de s’interroger notamment sur les conséquences de ces nouveaux outils d’aide à la décision sur le traitement des affaires, s’agissant des contentieux de masse, de l’accroissement annoncé de la médiation, de l’évaluation des quantums ou du « profilage » des juges comme moyen de mise en évidence de l’incertitude du droit, en laissant volontairement de côté les enjeux de protection des données personnelles ainsi que les défis techniques qu’ils imposent.

Organisation : ce séminaire prendra la forme d’une ou plusieurs journées, organisées à Lyon au cours des années 2018-2019.

Leur programme sera construit à partir des communications suscitées par cet appel à contributions, qu’il s’agisse de contributions originales ou de textes rédigés par ailleurs, par vous ou par d’autres et qu’il vous aura semblé pertinent de soumettre à la discussion.
Dans la mesure du possible, pour chacune des contributions originales ou des textes proposés, un discutant sera désigné. Les participants au séminaire seront donc également sollicités pour jouer le rôle de discutant.
À défaut d’autre solution, la prise en charge des frais de déplacement des participants est possible.

Calendrier : les propositions de contributions (6000 car. max.) sont attendues au plus tard le 31 mars 2018.
Elles devront indiquer brièvement la ou les questions qui seront abordées et être adressées à Isabelle Sayn ou à Marianne Cottin.

Une première session au moins est prévue avant l’été.

Contact : Isabelle Sayn et Marianne Cottin
En savoir plus : consulter l’appel complet à l’adresse suivante

Appel à communications : Concours « Filmer sa recherche » (03/04/2018)

Organisée tous les deux ans par le CNRS et l’Université de Lorraine, la compétition de films « Sciences en Lumière » (ex-Festival du Film de Chercheur) est de retour en 2018.

Le concours « Filmer sa recherche » offre la possibilité aux chercheurs de présenter un projet de film court autour de leurs recherches.

Ce concours est destiné aux personnels de recherche (ingénieur(e)s, doctorant(e)s, chercheur(e)s, enseignant(e)s-chercheur(e)s) rattachés administrativement à un laboratoire ou à une structure publique d’enseignement supérieur et de recherche.

Après étude des dossiers déposés par un jury de chercheur.e.s et de professionnel.le.s de l’image, dix projets maximum seront sélectionnés.
Les candidat.e.s seront auditionné(e)s le jeudi 7 juin à Vandœuvre-lès-Nancy (présence physique obligatoire). Les prix seront remis le vendredi 8 juin à Vandœuvre-lès-Nancy également.

Clôture de l’appel à communications : mardi 3 avril 2018.

Contact : pour toute question relative à l’inscription des dossiers de candidature : Véronique Bronner
En savoir plus : règlement et inscriptions disponibles sur la page Web dédiée

Ministère des Solidarités et de la Santé : Appel à projets de recherche sur les comportements suicidaires des adolescents et leur prévention (06/04/2018)

Dans la continuité des travaux de l’Observatoire national du suicide (ONS), la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) du Ministère des Solidarités et de la Santé lance un appel à projets de recherche sur les comportements suicidaires des adolescents et leur prévention.

Ce dernier a pour visée d’encourager et de financer la réalisation de travaux scientifiques en sciences humaines et sociales (sociologie, psychologie, économie, sciences de l’éducation, etc.), en biostatistique ou en épidémiologie qui éclaireront les comportements suicidaires des adolescents, aussi bien les idées suicidaires, les tentatives de suicide que les suicides et les liens avec les comportements à risques (scarifications, alcoolisation, harcèlement, etc.), ainsi que leur prévention.

Trois axes de recherche sont proposés :

Le montant total de 300 000 € alloué par la DREES subventionnera trois à quatre projets. En conséquence, les projets ne devront pas dépasser 100 000 euros.

Les projets sont attendus avant le 6 avril 2018 à 12h (l’envoi électronique faisant foi).

Contact : renseignements administratifs et scientifiques : diane.desprat@sante.gouv.fr
En savoir plus : consulter la page Web de l’appel

Ligue nationale contre le cancer : Appel d’offres régional 2018 (23/04/2018)

Les Comités départementaux de la coordination Auvergne, Rhône-Alpes et Saône-et-Loire de la Ligue nationale contre le cancer lancent un nouvel appel à projets de recherche (fondamentale, clinique, translationnelle, épidémiologique, sciences humaines et sociales), destiné à financer des projets mono ou pluri-équipe d’une durée d’un an, renouvelables une deuxième année.

Date limite de candidatures : 23 avril 2018, par courriel auprès de ccaura@ligue-cancer.net.

Contact : Victoria Rousset-Thiry, secrétariat partagé de la coordination : ccaura@ligue-cancer.net
En savoir plus : consulter la page Web dédiée

RAPPEL : Appel à communications : Colloque international « Biologiser les faits sociaux » (30/04/2018)

Le laboratoire junior franco-turc « Corps Ordonnés » organise, les 22 et 23 novembre 2018, à l’ENS de Lyon, un colloque international.

Intitulé : « Biologiser les faits sociaux : la « biologie » comme justification des discours et des pratiques »

Argumentaire partiel : la notion de biologisation du social renvoie à une forme croissante de justifications individuelles ou collectives des pratiques sociales : il s’agit de faire référence à une biologie réelle ou fantasmée pour légitimer les manières de dire, de penser et d’agir. Cette biologisation traduit une forme d’importation du vocabulaire et des résultats des sciences biologiques dans les discours et les pratiques, scientifiques comme ordinaires (Lemerle et Reynaud-Paligot, 2017).
Cette biologisation se distingue de la psychologisation (Castel, Enriquez et Stevens, 2008) des rapports sociaux d’une part, et de la médicalisation (Berlivet, 2011) d’autre part.

C’est donc bien à des régimes de justification fondés sur des raisonnements biologiques (ou biologisants) que devront s’intéresser les propositions, dans un contexte social où il semble que les discours et pratiques sociales qui se revendiquent ou s’appuient sur des arguments issus de la biologie - parfois simplifiés, mésinterprétés ou caricaturés - tendent à se multiplier.

L’objectif de ce colloque est ainsi d’examiner non seulement les acteurs et les processus de cette importation d’un regard biologique (ou, pour le dire autrement, la façon dont le monde social produit une biologisation des discours et des pratiques), mais aussi les modes d’appropriations de ces « savoirs biologiques », c’est-à-dire à la façon dont cette biologisation travaille le monde social. Il s’agit de réfléchir à la façon dont sont produites, mais aussi reçues et diffusées, des analyses qui rapportent, voire réduisent, les pratiques sociales à des causalités biologiques.

Les propositions attendues, issues de travaux de sciences humaines et sociales (en particulier sociologie, philosophie, histoire et sciences politiques) pourront s’appuyer sur des analyses théoriques et/ou empiriques. Une attention particulière sera portée aux travaux des jeunes chercheur.se.s.

Les contributions pourront s’inscrire dans un des axes thématiques suivants, bien entendu non-exhaustifs :

Les propositions attendues seront envoyées avant le 30 avril 2018 à l’adresse labo.corpsordonnes@gmail.com.

Contact : labo.corpsordonnes@gmail.com
En savoir plus : appel complet disponible à l’adresse suivante

FINANCEMENT DE LA RECHERCHE

ENSL : Matinées de sensibilisation au montage des ERC (22/03 et 04/04/2018)

L’École normale supérieure de Lyon et le Collégium de Lyon organisent deux matinées de sensibilisation au montage des projets proposés par le Conseil européen de la recherche. Des lauréats seront invités à témoigner de leur expérience.

Ces matinées sont ouvertes à tous les chercheurs de l’Université de Lyon.

En savoir plus : programme détaillé en pièce jointe :

ACCOMPAGNEMENT/FORMATIONS

RAPPEL : Prochain « Espace Quanti » du Centre Max Weber (09/03/2018)

L’Espace quanti du Centre Max Weber est un espace de co-travail et d’entraide autour de tout ce qui a trait aux méthodes quantitatives. Il est ouvert à tous et toutes, vous venez quand vous voulez, avec votre ordinateur, vos données, vos questions, et vous restez le temps que vous voulez.

Il est animé par deux ingénieurs d’étude du laboratoire, Karine Pietropaoli et Julien Barnier.

Le prochain Espace quanti du Centre Max Weber aura lieu vendredi 9 mars 2018, de 14h à 16h30, à l’ISH, en salle Jeanine Sontag (14 avenue Berthelot - 69007 Lyon).

Pour être consulté pour le choix des prochaines dates, n’hésitez pas à rejoindre la liste cmw-data : https://listes.ens-lyon.fr/sympa/subscribe/cmw-data.

Contact : Karine Pietropaoli et Julien Barnier
En savoir plus : consulter la page Web dédiée

Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement