Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement
Logo CMW

Lettre du Centre Max Weber - Mardi 18 septembre 2018

VIE DU LABO

Accueil au CMW de Todd Reeser, professeur invité au Collegium de Lyon

Todd Reeser, professeur de français et directeur des Études sur le genre, la sexualité et les femmes au sein de l’Université de Pittsburgh (États-Unis), est invité par le Collegium de Lyon pour l’année universitaire 2018-2019.

Il est accueilli par l’équipe 2, Dynamiques sociales et politiques de la vie privée, du Centre Max Weber.

Son projet scientifique et son parcours peuvent être consultés à l’adresse suivante.

Contact : reeser@pitt.edu

VIE SCIENTIFIQUE

RAPPEL : Conférence co-org. CMW : « L’OMS face aux Médecins Sans frontières » (20/09/2018)

La Maison des sciences de l’homme Lyon Saint-Étienne, dans le cadre de ses axes scientifiques Santé et société et Environnement urbain, organise une conférence ouverte à tou.te.s.

Intervenante : Mathilde Bourrier, Professeure de sociologie (Université de Genève).

Intitulé : « L’OMS face aux Médecins Sans frontières »

Événement organisé par Gwenola Le Naour (TRIANGLE), Marie Préau (GREPS), Stéphane Frioux (LARHRA) et Florian Charvolin (CMW).

Résumé partiel : de 2014 à 2016, la lutte contre la maladie à virus Ebola a charrié une série de controverses liées au régime d’intervention auprès des populations en Afrique de l’Ouest, qui a déstabilisé l’ensemble du dispositif de riposte. Dans cette crise, les Médecins Sans Frontières (MSF) ont tout particulièrement occupé le devant de la scène médiatique. Par contraste l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), mobilisée également, s’est faite plus discrète. Les experts de ces deux organisations, poids lourds du système de santé globale, se sont affrontés au sein d’arènes de négociation techniques sur le terrain de l’efficacité de la réponse, sur les moyens d’endiguer l’épidémie, sur l’attitude à adopter face aux populations affectées.

L’objectif dans cette étude était de déployer une analyse capable de présenter une incarnation des débats en actes autour de trois controverses concrètes : i) la lenteur de réaction de l’Organisation Mondiale de la Santé à déclarer une urgence de santé publique de portée internationale ; ii) la mise à jour des protocoles concernant les Personal Protective Equipment (PPE) utilisés sur le terrain par les soignants ; iii) et le non-engagement principalement de l’organisation Médecins Sans Frontières dans des solutions alternatives au centre de traitement centralisé.

Inscription gratuite mais obligatoire via le formulaire en ligne suivant.

La conférence se tiendra jeudi 20 septembre 2018, de 16h à 18h, dans les locaux de la MSH Lyon Saint-Étienne, Espace Marc Bloch (14 avenue Berthelot - 69007 Lyon).

Contact : communication@msh-lse.fr ou tél. 04 72 72 64 76
En savoir plus : résumé complet de la conférence disponible à l’adresse suivante

RAPPEL : Horizon 2020 : Journée d’information sur les SHS dans les Défis sociétaux (25/09/2018)

Le Point de contact national SHS du Programme Horizon 2020 organise une journée nationale d’information sur les Sciences humaines et sociales dans les 7 Défis sociétaux du Programme.

Cette journée d’information nationale présentera les appels SHS de tous les Défis sociétaux du programme de travail 2019-2020 :

Un buffet clôturera la journée pour favoriser l’échange et le réseautage.

L’inscription est gratuite mais obligatoire via le formulaire en ligne suivant.

La journée se déroulera le mardi 25 septembre 2018 de 9h à 14h30 sur le site du Campus Condorcet - MSH Paris Nord (20, avenue George Sand - 93210 La Plaine Saint-Denis).

Contact : pcn-shs@recherche.gouv.fr
En savoir plus : programme disponible sur la page Web dédiée

RAPPEL : 3e édition de l’ANR Tour : Réunion d’information générale sur le Plan d’action 2019 (27/09/2018)

En complément de la demi-journée spécifique SHS organisée le 17 septembre, l’ANR propose une demi-journée de présentation du Plan d’action 2019 et de l’ensemble des appels, notamment l’Appel à projets générique 2019. Cet événement est également l’occasion de répondre à toutes les questions des porteurs de projets, en particulier sur les modalités de soumission et le fonctionnement de la sélection.

Entrée libre mais inscription obligatoire via le formulaire en ligne suivant (nombre de places limitées).

La réunion est organisée jeudi 27 septembre 2018, de 14h à 18h, dans l’enceinte de l’amphithéâtre de la Délégation Rhône Auvergne du CNRS (2 avenue Albert Einstein - 69100 Villeurbanne).

En savoir plus : consulter la page Web dédiée

Journée d’étude REMILAS : récits, situations et interprétations (05/10/2018)

Dans le cadre du projet ANR REMILAS (Réfugiés, migrants et leurs langues face aux services de santé), porté par le laboratoire ICAR (ENS Lyon) et en partenariat avec l’Orspere-Samdarra (CH Le Vinatier), une journée d’étude est organisée.

Argumentaire partiel : l’objectif de la journée est de s’interroger sur la diversité des types de récit que sont amenés à produire les migrants et les demandeurs d’asile, qu’ils soient saisis comme des « récits administratifs » ou des matériaux cliniques. Nous nous intéresserons aux différents espaces où peuvent s’objectiver, se distribuer et s’administrer des récits. En santé en effet, mettre en récit un évènement potentiellement traumatique peut participer du travail thérapeutique, et cela ne se confond pas forcément avec d’autres récits, notamment administratifs. Qu’est-ce qui différencient ces récits ? Nous interrogerons la manière dont l’actualisation des récits sur des scènes différentes, avec des horizons d’attente possiblement antagonistes, génère des enchevêtrements plus ou moins heureux de fragments de ces différents récits.

Programme :
La matinée sera consacrée à des présentations de chercheurs invités et de l’équipe REMILAS, et fera une place aux échanges. L’après-midi plusieurs ateliers seront ouverts au public, qui sera amené à regarder des extraits vidéo de consultations en santé et à prêter attention au travail en partie invisible, et auquel la vidéo permet justement d’accéder, des différents participants (soignants, interprètes, migrants, etc.).

La journée est gratuite sur inscription via le formulaire en ligne suivant.

Elle se déroulera vendredi 5 octobre 2018 au Centre Hospitalier le Vinatier, Pôle EST, Bâtiment 415, 2ème étage (95 Boulevard Pinel - 69500 Bron).

Contact : remilas@ens.lyon.fr
En savoir plus : programme complet disponible sur la page Web dédiée

RAPPEL : Cycle des « Conférences de l’Hôtel de ville » - Saint-Étienne (25/10/2018 - 05/04/2019)

L’association de philosophie Aussitôt dit, en partenariat avec le Centre de culture scientifique, technique et industrielle La Rotonde - École des Mines, le Centre Max Weber, la librairie Lune et l’autre et Radio-Dio, et avec le soutien de la Ville de Saint-Étienne et du Conseil départemental de la Loire, inaugure un nouveau cycle de conférences ouvertes à tou.te.s

Intitulé de la première conférence : « La religion industrielle. Monastère, manufacture, usine. Une généalogie de l’entreprise »

Intervenant : Pierre Musso, professeur émérite de science de l’information et de la communication à l’Université de Rennes 2 et à Télécom Paris Tech, et conseiller scientifique à l’Institut des Études avancées de Nantes.

Il viendra présenter son ouvrage éponyme, paru chez Fayard en 2017.

Les conférences se dérouleront, sauf exceptions, à 19h, dans l’enceinte de l’hôtel de ville de Saint-Étienne, salle Aristide Briand (place de l’Hôtel de Ville, 42000 Saint-Étienne).

Contact : formulaire de contact disponible à l’adresse suivante
En savoir plus : programme complet du cycle disponible sur la page Web dédiée

PUBLICATIONS / INTERVENTIONS / PRIX

« La mise à l’épreuve des cadres temporels de la recomposition familiale : les effets de la naissance d’un enfant commun en famille recomposée » (J. Vincent, in Enfances Familles Générations, n°29, 2018)


Résumé partiel : cet article s’appuie sur une recherche sociologique portant sur les naissances en familles recomposée. Il prend pour point de départ la tension à laquelle sont confrontées ces familles, qui doivent composer avec la recherche d’un recommencement pour le nouveau couple et la prégnance d’un passé non partagé, que les enfants des précédentes unions incarnent symboliquement et physiquement.

À partir d’entretiens menés en France auprès de 7 hommes et 9 femmes à la tête d’une famille recomposée et ayant eu avec leur conjoint actuel un nouvel enfant, nous souhaitons interroger l’effet de la naissance d’un enfant commun sur les cadres temporels de la recomposition familiale.

En savoir plus : article disponible en texte intégral sur le site Web de la revue

APPELS À CONTRIBUTIONS/CANDIDATURES

RAPPEL : 6e appel à candidatures du Programme PAUSE (25/09/2018)

Le Programme national d’aide à l’Accueil en Urgence des Scientifiques en Exil (PAUSE), créé le 16 janvier 2017, accorde des financements incitatifs aux établissements d’enseignement supérieur et aux organismes de recherche publics projetant d’accueillir des scientifiques en situation d’urgence et les accompagne dans leurs démarches.
Il réunit les grandes institutions de la communauté de l’enseignement supérieur et de la recherche (CPU, CDEFI, CNRS, INSERM, INRA, INRIA, CNOUS) ainsi que le ministère de l’Intérieur et celui de l’Europe et des Affaires étrangères.

PAUSE lance son sixième appel à candidatures auprès des établissements d’enseignement supérieur et des organismes recherche.

Les dossiers seront transmis uniquement via la plateforme de dépôt. Pour déposer un dossier, sélectionnez la rubrique « Établissement d’accueil présentant un candidat » puis créez un compte utilisateur.

Critères d’éligibilité : Les financements ont pour objet de cofinancer un projet d’accueil pour un(e) scientifique étranger(e) de toute origine géographique et de toute discipline remplissant l’ensemble des critères d’éligibilité suivants :

Quel que soit son lieu de résidence actuel :

Le soutien financier reçu pour un scientifique couvre une période d’une année maximum. Elle ne pourra être renouvelée, exceptionnellement, qu’une seule fois, sous réserve de la décision des instances du programme à l’issue d’une nouvelle procédure de sélection à laquelle l’établissement devra se porter candidat.

La direction exécutive du programme PAUSE sollicitera un rapport synthétique de retour d’expérience et de bilan de l’accueil auprès du chercheur ainsi que de l’établissement bénéficiaire à l’issue des trois premiers mois et au terme du projet présenté par l’établissement dans son dossier de candidature.

L’échéance de l’appel à candidatures est fixée au mardi 25 septembre 2018.

Contact : pause@college-de-france.fr
En savoir plus : consulter la page Web de l’appel à l’adresse suivante

RAPPEL : LLE : 4e appel à projets (30/09/2018)

La pépinière interdisciplinaire « Laboratoire de l’Éducation » lance en 2018 un nouvel appel à projets pour le soutien à des projets émergents et à des ateliers exploratoires, orientés vers la production de connaissances originales.

Pour être recevable, la candidature doit être portée par un.e membre appartenant aux structures fédérées par RELYS et associer au moins un.e membre des partenaires du « Laboratoire de L’Education » (ICAR, LARHRA, Centre Max Weber, Triangle, EVS et Ifé). La participation de chercheur.e.s ou d’enseignant.e.s-chercheur.e.s extérieur.e.s à Lyon-Saint-Étienne est donc possible.

Toutes les propositions sont recevables à condition qu’elles aient une ambition interdisciplinaire dans le domaine de l’éducation.

Seules sont éligibles les dépenses de fonctionnement, incluant des prestations de service (sur facture). Le budget ne peut pas être utilisé pour l’emploi de personnel ou le paiement de vacations.
Les séminaires ou les réunions afférents aux projets devront, dans la mesure du possible, se dérouler au sein de l’ENS de Lyon et une communication devra en être faite sur le site du LLE. Deux types d’actions seront soutenus :

Date limite de dépôt : 30 septembre 2018.

Contact : lle-ums3773@ens-lyon.fr
En savoir plus : appel complet disponible en téléchargement à l’adresse suivante

RAPPEL : Appel à communications : Colloque international « Genre et sexualités » (30/09/2018)

L’Observatoire International du Couple, de la Conjugalité et de l’Extraconjugalité (OICCE), affilié à l’Université Franco-Gabonaise Saint-Exupéry au Gabon, et le Centre de Recherches Sciences Sociales Sports et Corps (CRESCO), affilié à l’Université Paul Sabatier-Toulouse 3 en France, coorganisent un colloque international à Libreville (Gabon), du 17 au 18 juillet 2019.

Intitulé du colloque : « Genre et sexualités : diversités des contextes, pluralité des parcours, approches interdisciplinaires »

Un appel à communications a été lancé à cet effet.

Argumentaire partiel : ce colloque s’intéresse à l’organisation du genre (comme système de production et de hiérarchisation des sexes) et de la sexualité dans différents contextes socio-culturels. Il s’agit de traiter les enjeux, les problèmes, les tensions et contradictions qui se déploient simultanément sur « le genre et les sexualités » au sein de différentes sociétés.

Ce colloque constitue ainsi la première pierre d’un programme de recherche international. La publication d’un ouvrage collectif ou d’un numéro spécial de revue scientifique est prévue à partir des meilleures communications. Les articles (entre 30 000 et 70 000 signes selon le support) seront attendus au plus tard pour décembre 2019. Aussi, il est attendu que les communicant.e.s participent aux deux journées du colloque.

Les communications s’inscriront dans l’une ou plusieurs des cinq grandes thématiques proposées :

Date limite : les propositions de communication demandées doivent être envoyées avant le 1er octobre 2018.

Contact : Marie-Carmen Garcia
En savoir plus : appel complet en pièce jointe :

RAPPEL : Appel à communications : 2e Congrès international du GIS Institut du Genre : « Genre et émancipation » (01/10/2018)

Cinq ans après son premier Congrès qui s’est tenu en septembre 2014 à l’ENS Lyon, l’Institut du Genre organise en 2019 son deuxième Congrès, en partenariat avec l’Université d’Angers. Le Congrès aura lieu les 27-30 août 2019 à Angers.

Intitulé du Congrès : « Genre et émancipation »

Un appel à communications afférent a été lancé.

Argumentaire partiel : comment penser, comment observer l’émancipation du point de vue du genre ? De quoi s’émancipe-t-on précisément, et comment ? Quelles sont les conditions pratiques et politiques d’une émancipation collective ? Le mouvement #Meetoo, le 50e anniversaire de Mai 1968, les mobilisations féministes et LGBTQI, les revendications intersectionnelles, les divers usages faits par les actrices et les acteurs politiques de « l’égalité » femmes-hommes, confèrent une actualité particulière à l’idée d’émancipation.
Si l’idée d’émancipation a un riche passé notamment au sein de l’histoire des femmes, du genre et des sexualités, elle a eu tendance à s’effacer derrière les idées voisines de libération, de subversion, de voix, d’autonomie ou encore d’empowerment et d’agency. Comment la repenser aujourd’hui ? Comment l’articuler à ces différentes notions ? Vers quelles formes particulières de libération l’idée d’émancipation pointe-t-elle ?

Dans un contexte globalisé, les études sur l’intersectionnalité des logiques de domination, le postcolonial, le care, la vulnérabilité, le multiculturel ; les recherches sur les discriminations ; les critiques de l’universalisme, engagent à de nouveaux questionnements sur l’émancipation au sein des études de genre.
On explorera également les différents moyens de l’émancipation – par le travail, par l’action politique, par les pratiques corporelles, par la migration, par les recompositions familiales, par la prise de parole et l’irruption sur la scène publique, politique et médiatique, par la création artistique et littéraire, par la critique des savoirs, etc. On pourra se référer pour explorer ces différents moyens aux thématiques des axes prioritaires de recherche de l’Institut du Genre.

Ouvert à toutes et à tous, jeunes chercheur·e·s ou chercheur·e·s confirmé·e·s, ce congrès articulera séances plénières et ateliers. Les propositions peuvent prendre la forme de communications individuelles ou d’ateliers coordonnés par un·e ou deux responsables.

Date limite de soumission des propositions : 1er octobre 2018 à minuit. Les propositions sont à déposer obligatoirement sur le site Web du colloque.

Contact : congresgenre19@sciencesconf.org
En savoir plus : consulter le site Web dédié

RAPPEL : MSH-LSE : Appel à projets 2018 (15/10/2018)

La Maison des sciences de l’homme Lyon Saint-Étienne lance en 2018 un nouvel appel à projets pour donner une impulsion forte à des projets de recherche interdisciplinaires dans le domaine des sciences humaines et sociales (SHS) mais également entre les SHS et d’autres domaines disciplinaires.

Cet appel à projets s’inscrit dans le cadre du projet scientifique de la nouvelle Maison des sciences de l’homme de site et vise à permettre une meilleure structuration de la recherche en SHS, en lien avec les axes prioritaires de l’IDEXLYON et la politique scientifique du site. L’appel est thématisé autour des trois principaux axes scientifiques de la MSH et de l’axe transversal sur le genre, tout en laissant une possibilité de déposer des projets blancs, hors thématiques.

Destiné prioritairement à faire travailler ensemble plusieurs laboratoires SHS du site de Lyon Saint-Étienne, cet appel permet aussi de développer ou renforcer des collaborations scientifiques avec d’autres partenaires et dans d’autres domaines disciplinaires.

Le budget consacré à cet appel à projets est de 150.000 € sur fonds IDEXLYON, pour un maximum de 6-7 projets pouvant être financés.

L’appel est ouvert aux quatre thématiques suivantes :

Date limite de soumission des dossiers scientifiques : 15 octobre 2018 sur le site Web dédié.

Contact : aap2018-msh-lse@sciencesconf.org
En savoir plus : appel complet disponible sur le site Web dédié ; dossier de candidature en pièce jointe :

RAPPEL : ANR : Appel à projets générique 2019 (25/10/2018)

L’Agence nationale de la recherche (ANR) a lancé son « Appel à projets générique 2019 ».
L’AAPG 2019 s’adresse à toutes les communautés scientifiques et à tous les acteurs publics ou privés impliqués dans la recherche française, y compris les petites et moyennes entreprises (PME) et les très petites entreprises (TPE).

Il correspond à la première composante du Plan d’action 2019, et est structuré en 48 axes de recherches. Ces axes correspondent chacun à un comité d’évaluation scientifique (CES) pour permettre aux coordinateurs de choisir le comité en adéquation avec leur projet.

Les périmètres scientifiques de chacun des axes de l’AAPG 2019 ont été redéfinis et clairement explicités. Les axes de recherche de l’AAPG 2019 sont désormais regroupés par grands domaines pour permettre aux coordinateurs d’identifier plus facilement l’axe scientifique associé au domaine et/ou aux enjeux concernés par leur projet. Une attention particulière a été portée à l’interdisciplinarité.

Calendrier :

Rappel : deux réunions d’information sur l’AAPG 2019 sont organisées à Lyon : une réunion spécifique SHS, le lundi 17 septembre de 13h30 à 17h à la MSH et une réunion générale le jeudi 27 septembre 2018 de 14h à 18h à la Délégation régionale du CNRS.

En savoir plus : consulter la page Web de l’appel

FINANCEMENT DE LA RECHERCHE

RAPPEL : Accord CNRS - Université Chapman : Financement de séjour de recherche (30/09/2018)

Le CNRS et l’Université Chapman (Californie, États-Unis) ont signé récemment un accord d’échange de chercheurs et enseignants-chercheurs.

Dans le cadre de cet accord, l’Université Chapman offre une bourse pour accueillir un.e chercheur.e/enseignant.e-chercheur.e d’une unité rattachée à l’INSHS, pour un séjour de recherche à l’Université Chapman au cours du deuxième semestre de l’année universitaire en cours (du 28 janvier au 18 mai 2019).

Date de clôture de l’appel à candidatures : 30 septembre 2018.

En savoir plus : consulter la page Web dédiée (en anglais)

Institut universitaire de France : ouverture de la campagne de candidatures, promotion 2019 (09/10/2018)

L’Institut universitaire de France, créé par le décret du 26 août 1991, a pour mission de favoriser le développement de la recherche de haut niveau dans les universités et de renforcer l’interdisciplinarité.

Un certain nombre d’enseignants-chercheurs sont nommés chaque année en considération de la qualité de leur travail scientifique et de leur projet de recherche, justifiant de leur accorder des moyens supplémentaires pour développer leur activité de recherche.

L’IUF comprend des membres seniors et des membres juniors. Ils sont nommés à l’IUF pour une période de cinq ans et placés à ce titre en position de délégation. Ils continuent à exercer leur activité dans leur université d’appartenance, en bénéficiant d’un allègement de leur service d’enseignement et de crédits de recherche spécifiques.

Peuvent être nommés à l’IUF les enseignants-chercheurs titulaires depuis au moins deux ans dans une université française ou un autre établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP) dépendant du ministère chargé de l’enseignement supérieur, à la condition d’avoir assuré dans les deux années précédent leur nomination à l’IUF la charge d’enseignement effective conforme à leur statut.

Le dossier de candidature sera intégralement rédigé en anglais (une version en français peut également être ajoutée).

Date limite de déclaration d’intention (valant pré-inscription) : 9 octobre 2018.

Contact : campagne.iuf@recherche.gouv.fr
En savoir plus : modalités de dépôt des candidatures disponibles à l’adresse suivante

Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement