Centre Max Weber - UMR 5283

Centre Max Weber - UMR 5283

Alejandra Figueroa Muñoz

Doctorants, post-doctorants
Équipe Dynamiques sociales et politiques de la vie privée

« La contreculture dans les relations carcérales : une étude de cadre et genre dans les prisons chiliennes »

Ma thèse, sous la direction de Corinne Rostaing, s’intéresse aux prisons chiliennes et plus particulièrement à la contreculture : comment celle-ci se matérialise dans la relation carcérale au Chili et ce que cela entraine pour les relations interpersonnelles (proximité entre détenus de même quartier, entre détenus et personnels). Je fais l’hypothèse que la notion de contreculture est en effet présente dans la relation carcérale à la fois entre détenus, mais aussi dans la relation détenus-personnels. Comment la contreculture prend-elle place dans les relations entre détenus (entre quels types de détenus ?) et entre détenus et personnels (quels personnels sont concernés, à quelles occasions ?) Cette question inclut « en creux » l’idée qu’elle n’est pas toujours présente ou qu’elle n’impacte pas, ou à des degrés différents, les relations en milieu carcéral.

Trois pistes de travail sont actuellement poursuivies dans le cadre de ma thèse : la discussion sur la notion de contreculture et son adaptation aux prisons chiliennes ; la mobilisation de la contreculture dans les relations entre détenus et ses effets ; et enfin, la présence de la contreculture dans les relations entre les détenus et les personnels (gardiens et civils) que nous chercherons plus spécifiquement à expliciter. La recherche prend appui sur six terrains d’investigation : il s’agit de six prisons chiliennes constitués de cinq centres de régime fermé et un centre semi-ouvert. Je suis partie d’observations participantes issues de mon travail en tant qu’animatrice d’ateliers d’écriture en détention, ainsi que d’observations directes des interactions vécues. Mon travail se base également sur 200 entretiens réalisés avec des détenus (hommes, femmes et adolescents) et des personnels (des personnels civils et des gardien.ne.s de prisons).

Logo CNRS Logo Lyon 2 Logo ENS Logo Jean Monnet
Intranet Plan du site Mentions légales